Les armoiries d'Aire-la-Ville

 

Le pont qui figure sur les armes d'Aire-la-Ville symbolise l'ancien passage sur le Rhône à Peney. Un pont y fut construit en 1853, pour remplacer le bac.

La fleur de lis rappelle à la fois Saint-Louis, roi de France, le patron de la paroisse et l'appartenance d'Aire-la-Ville à la France de 1601 à 1760, année de sa rétrocession à la Savoie.

La commune d'Aire-la-Ville fut réunie à Genève par le traité de Turin du 16 mars 1816. Ses armes furent adoptées par le Conseil municipal lors de sa séance du 31 mai 1920 et approuvées par le Conseil d'Etat le 12 juin 1920.

Imprimer