La compagnie des sapeurs-pompiers volontaires a une nouvelle recrue… et c’est une jeune femme !

 A vingt-neuf ans, Florence Barman a intégré la compagnie des sapeurs-pompiers volontaires d’Aire-la-Ville au mois de mars 2017, après avoir passé avec succès les examens cantonaux de la formation de base. Comment en est-elle venue là ? Le goût du feu, oui… le fait de compter plusieurs sapeurs parmi ses amis et sa famille, certes… mais aussi et surtout le désir de contribuer au bien commun, à échelle humaine et par une action directe, au service de sa communauté.

 

Citoyenne de Lancy, Florence a grandi en partie à Aire-la-Ville où vivait sa nounou. Son frère s’est établi dans la commune et fait déjà partie de la compagnie des sapeurs depuis 2015. Il était donc tout naturel pour Florence de devenir sapeuse ici plutôt qu’à Lancy. Elle le souligne, le sentiment d’appartenance est un moteur d’engagement puissant, surtout lorsqu’il s’agit de prendre des risques. Et la convivialité d’une petite caserne nourrit ce sentiment en créant des liens étroits. La prochaine étape est bien sûr de s’installer à Aire-la-Ville pour être encore plus prompte à réagir.

 

Il est peut-être utile de rappeler ici le fonctionnement général d’une compagnie de sapeurs-pompiers volontaires. Ceux-ci interviennent de façon autonome sur le territoire de leur commune lors d'inondations, de chutes d'arbres, de récupérations d'animaux, de petits feu du style broussailles ou de poubelles, de 19 heures à 6 heures du matin durant la semaine et 24h/24 le week-end et les jours fériés. Cependant, en cas de feu avec un risque pour la population, le corps professionnel du Service d’incendie et de secours (SIS) intervient systématiquement, assisté par les volontaires. Pour maintenir le niveau des connaissances et des compétences, les sapeurs participent à plusieurs exercices annuels.

 

La compagnie des sapeurs d’Aire-la-Ville, dirigée par le plt Arthur Schneider, est actuellement composée de 19 membres. Elle sera amenée à se transformer puisque cinq départs sont attendus d’ici 2022, dont celui du commandant. La compagnie a ainsi prévu de former deux nouveaux sous-officiers en 2018, puis deux autres en 2019, dont Florence Barman, qui se dit aussi heureuse à la caserne que motivée à progresser. Avec trois autres sapeurs, elle suivra déjà en 2018 la formation dite « PR » pour porteur d’appareil respiratoire, qui autorise les sapeurs à entrer dans un bâtiment en flammes ou enfumé. Les PR réalisent chaque année six exercices supplémentaires, ce qui porte à 11 le nombre total d’exercices.

En quelques mois Florence s’est parfaitement intégrée à la compagnie. Elle n’a qu’un seul regret : ne pas avoir commencé plus tôt. Si vous hésitez encore, franchissez le pas !

 

Pour contact, rendez-vous sur le site de la compagnie : http://pompiersairelaville.wixsite.com/cp10/formulaire

 

Portrait Florence Barman
 

 

Imprimer