Aire-la-Ville en été

Solidarité internationale

Vie pratique

En sa qualité de collectivité publique et à l’instar  de toutes les communes genevoises, la commune  d’Aire-la-Ville participe au financement de la solidarité internationale. Cette participation s’inscrit dans  la loi LFSI, adoptée par le Grand Conseil du Canton de Genève en date du 04 octobre 2001.

Aire-la-Ville mène une politique active dans ce domaine, en soutenant des associations d’aide aux pays en développement depuis de nombreuses années et attribue également une subvention pour de l’aide humanitaire d’urgence.

Association les Amis du Tibet

L’association a pour buts de favoriser une aide économique, sociale et humanitaire aux organisations sociales et d’aide au développement de la communauté et de la diaspora tibétaine, ainsi qu’aux minorités de l’Himalaya.

Elle a débuté son activité en 1985 en accueillant des enfants arrivés du Tibet dans les villages d’enfants créés par Mme Jetsun Pema, sœur du Dalaï Lama.

Des projets de développement durable se réalisent dans le Nord de l’Inde et au Népal, en étroite collaboration avec l’association anglaise ATA qui travaille sur place. Des systèmes d’eau potable ont été installés dans des villages éloignés, situés à plus de 3’000 m. d’altitude, afin de permettre une meilleure accessibilité (irrigation, bétail, cuisine…) et une meilleure hygiène (diminution des maladies infantiles).
Des serres ont été créées, des semences distribuées, tout comme des arbres pour offrir une meilleure alimentation. La prochaine étape sera de créer des sources de revenu pour les familles (poulaillers, ruches…).

Contact
Josiane Tallon, présidente 1227 Carouge
jtallon@sunrise.ch

Association Kombit – Haïti

L’Association Kombit, membre de la Fédération Genevoise de Coopération (FGC), est présente en Haïti depuis 1987 pour soutenir des agriculteurs dans leur activité. Elle s’est créée en appui au Groupe de recherche et d’appui au milieu rural (GRAMIR).

Ces agriculteurs se sont constitués en groupements afin d’améliorer leur organisation puis en réseaux les producteurs agricoles de la Grand’Anse
(ROPAGA) et les producteurs agricoles des Nippes (ROPANIP).
Suite au séisme de 2010, avec l’appui du GRAMIR, ils ont  défini et développé des projets de réhabilitation agricole et de réinsertion économique en faveur des populations déplacées. Ils sont devenus des partenaires directs de Kombit.

Les intempéries et problèmes politiques bouleversent régulièrement le peu de stabilité obtenue avec persévérance. Le développement du monde rural est nommé comme une priorité du gouvernement haïtien qui n’en donne cependant pas les moyens aux acteurs concernés. A cela s’ajoute une centralisation d’un maximum de services à la capitale et, dans le milieu rural, un faible taux de formation ou de scolarisation.

Cette association a vu le jour, grâce à la famille Zaugg, domiciliée à Aire-la-Ville. Le secrétariat était assuré par René. Malheureusement, il nous a quittés fin 2020 à l’âge de 83 ans, et c’est à présent son épouse Claire-Lise qui poursuit cette tâche avec conviction et détermination, entourée des membres du comité. Nous profitons de cet article pour rendre hommage à René, pour son altruisme et son engagement continu pendant toutes ces années pour cette région de notre globe.

 

Contact
Claire-Lise Zaugg
1288 Aire-la-Ville
kombit@vtxnet.ch

Association des communes de la Champagne pour une aide au centre de formation de Pô au Burkina

L’Association a été constituée en 1987. Elle a pour but d’offrir une formation aux jeunes de Pô pour leur assurer un avenir dans cette région très pauvre du Burkina.

Les projets sont gérés sur place par M. PK Victor Pouahoulabou. Les représentants des communes de la Champagne, et particulièrement son président actuel, se rendent régulièrement à Pô et peuvent ainsi évaluer la pertinence et la continuité du projet.

Le Centre de Formation accueille actuellement 290 élèves âgé-e-s de 13 à 25 ans et comporte une section d’enseignement général et une section d’enseignement technique (construction métallique et couture).

Au fil des années d’autres projets se sont développés autour du Centre : un repas chaud par jour a été offert aux élèves, des cultures ont été développées, deux puits solaires ainsi qu’un poulailler ont été construits. En 2018, un centre de formation en agriculture biologique a ouvert. Il permet d’améliorer les productions aussi bien en quantité qu’en qualité. L’utilisation des produits chimiques agricoles est également étudiée pour éviter que les agriculteurs ne se mettent en danger.

Cette association est financée par 6 communes de la Champagne : Aire-la-Ville, Avully, Avusy, Chancy, Laconnex et Soral. Aussi, certains projets ont pu voir le jour grâce au soutien de la Confédération et de la Ville de Genève. Également, une cinquantaine d’élèves sont parrainés par des citoyens de nos communes.

Enfin, des récoltes de fonds sont régulièrement organisées.

Contact
Philippe Lädermann, Président 1287 Laconnex

Association Assamba – Centre médical Banock – Cameroun

L’Association des Amis du Centre Médical de Banock, Assamba, est créée en 2003 en Suisse afin d’accompagner la création d’un Centre Médical Polyvalent Communautaire (CMPC) dans la région de Banock-Bansoa au Cameroun pour permettre d’apporter des soins aux populations avoisinantes.
La construction du centre médical s’est effectuée selon les normes de développement durable. En 2010 le centre hospitalier généraliste est inauguré, suivi en 2013 par l’ouverture d’un deuxième bâtiment, puis en 2016, par la création de la maternité.

Cette structure hospitalière est une référence dans le district au regard de la qualité des soins qui y sont prodigués. Des campagnes de dépistage sont également organisées 4x/an. Près de 20’000 patients ont été accueillis en 10 ans.

L’hôpital est financièrement autonome, mais la recherche de fonds permet d’agrandir et mieux équiper le centre (bloc opératoire, centre de formation, logements pour le personnel d’astreinte). L’association bénéficie de soutiens au niveau national et international avec des engagements tant individuels qu’institutionnels.

Le projet a été initié par le Dr Sigam, dont la famille habite à Aire-la-Ville, qui s’était promis de retourner dans sa région natale et de ramener son expertise en qualité de médecin pour offrir des soins à la population vulnérable de la région. Son engagement, son humanisme et son parcours ont été récompensés par le prestigieux Prix d’Encouragement de la Croix-Rouge en 2015, quelque peu avant son décès qui est advenu le 11 mai 2016. Le Centre a depuis officiellement été renommé Centre Médical Communautaire Docteur Martin Sigam.

Contact
Claudine SIGAM, Présidente 1288 Aire-la-Ville

Coopération au développement et aide humanitaire de la Suisse – Statistiques 2020